Extension de maison

Construire une véranda : un agrandissement entre intérieur et extérieur

veranda1

La construction d’une véranda n’est pas une extension de maison à proprement parler, mais un agrandissement d’habitation qui remporte toujours énormément de succès, peu importe le temps qui passe. Quel style de véranda pouvez-vous faire construire ? Y a-t-il des règles à respecter lors de sa réalisation ? Quel budget faut-il prévoir pour les travaux ? Nous passons en revue avec vous ce qu’il faut retenir avant de se lancer dans l’augmentation de sa superficie habitable par l’ajout d’une véranda.

Dans ce guide :

Le concept de véranda habitable à l’année

Une véranda est une extension directe de la surface habitable, reliée généralement à la salle à manger, à la cuisine ou au salon. Elle fait partie intégrante de la maison et demande souvent d’abattre un mur existant pour pouvoir agrandir l’espace et être facilement accessible.

Il existe également des vérandas « jardin d’hiver », construites en appui sur la façade et accessibles via une porte ou une petite ouverture, ou des vérandas indépendantes (qui sont, elles, le plus souvent non habitables).

 

Avantages et inconvénients en termes de performance énergétique

Une véranda apporte davantage de lumière à votre intérieur et, avec elle, de la chaleur. Vous pourrez ainsi profiter des premiers rayons de soleil confortablement installé(e) derrière ses vitres, le tout sans pâtir de l’éventuelle fraîcheur extérieure.

Cependant, une telle prolongation de la maison augmente également le volume à chauffer en période hivernale et risque d’entraîner une surchauffe en été. Il vaut donc mieux miser sur une bonne isolation et des matériaux de qualité (double ou triple vitrage) ! Un système de ventilation performant est lui aussi nécessaire pour éviter les problèmes de condensation.

veranda2

Avantages et inconvénients du verre comme matériau de construction

Le verre vous permet de bénéficier d’une lumière naturelle hors pair tout au long de la journée, 365 jours par an. Les nouveaux vitrages présentent actuellement de très bonnes performances thermiques et acoustiques. Il s’agit cependant d’un matériau qui reste particulièrement fragile et qu’il faut régulièrement entretenir. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour se charger efficacement de son nettoyage.

 

Les possibilités offertes lors de la construction d’une véranda

La véranda constitue un véritable pont entre votre intérieur et votre extérieur. Il s’agit généralement d’une pièce chaleureuse dont la structure est personnalisable. Vous pouvez par exemple envisager un toit plat ou à pans coupés, l’aménager de manière confortable et technologique : volets et/ou stores, éclairage et alarme automatisés. Le choix des matériaux est également varié : aluminium, fer forgé et acier, PVC, bois… Votre véranda peut être entièrement vitrée ou posséder des soubassements en murets. Réfléchissez donc bien à quel type de véranda vous conviendrait le mieux.

Attention, mieux vaut toujours orienter une véranda vers le sud afin d’en profiter pleinement ! Cela demandera toutefois de bien isoler le lieu et d’opter si possible pour des vitrages avec un facteur solaire.

Vous aimeriez connaître les possibilités offertes par le bois en tant que matériau de construction pour une extension ? C’est par ici !

 

Le prix moyen d’une véranda

Tout comme pour d’autres types d’extension, le prix de revient d’une véranda variera en fonction de la complexité du projet et des matériaux choisis. Il existe des vérandas en kit pour lesquelles vous pouvez compter entre 2000 et 10 000 euros tout compris. Une véranda sur mesure vous coûtera quant à elle entre 400 et 2000 euros le mètre carré.

 

Les normes à respecter lors de l’ajout d’une véranda

Pour réaliser votre annexe, vous devez tenir compte de la création de surface au sol. Si celle-ci n’augmente pas de plus de 20 m2 hors zone PLU et de 40 m2 en zone PLU, une déclaration préalable de travaux sera suffisante. Au-delà, vous devez obtenir un permis de construire, et engager un architecte si votre surface totale dépasse les 150 m2 après les travaux.

 

Faites appel à un professionnel pour vos travaux

Même si la construction d’une véranda pourrait être prise en charge par vous-même, le verre reste un matériau délicat qu’il vaut mieux confier à un professionnel. Celui-ci pourra par ailleurs vous conseiller dès les prémisses de votre projet pour le rendre plus fonctionnel, tout en respectant vos envies. N’hésitez surtout pas à comparer les entreprises et leur devis pour trouver l’intermédiaire de choix qui sera compétent et rentable !

 

C’est parti : lancez-vous dans cet agrandissement de maison d’un genre particulier, qui vous apportera un confort de vie amélioré à n’importe quel moment de l’année. Coin lecture, bureau pour travailler, table du petit déjeuner… Tout est aménageable ou presque dans votre nouvelle véranda !